Recevoir sans culpabilité

recevoir un cadeau.jpg

Savez vous recevoir?

Est-ce facile pour vous de recevoir? Avez-vous peur de devoir quelque chose, de vous sentir en dette? Êtes-vous "aidable"? Êtes-vous tellement occupée à donner qu'il n'y a aucune place pour recevoir? Vous sentez-vous en déséquilibre dans cette sphère de votre vie?

Avez-vous le don élastique?

Connaissez-vous l'expression donner avec un élastique? Quand vous avez l'impression que l'autre vous donne quelque chose mais qu'il y a une attente au bout? Nous connaissons tous cela. La réalité c'est qu'aucun être humain sur la Terre donne en tout temps gratuitement. Les attentes conscientes et inconscientes sont parfois présentes dans l'acte de donner à l'autre et en ce sens nous attachons les autres et nous sentons leur chaînes quand ces attentes se mêlent avec un acte sensé être gratuit.

La première facette à aborder quand nous souhaitons de plus en plus apporter de la gratuité dans nos échanges est d'identifier quelles sont les élastiques que vous mettes-vous mêmes sur vos services et vos dons de toutes sortes? Vous êtes convaincu d'être parfaitement altruiste? C'est souvent le cas. Nous ne savons même pas que nous attachons les autres dans notre désir d'être reconnu, remercié, de nous sécuriser que l'autre va être là pour nous quand nous en aurons besoin.

Êtes-vous une comptable relationnelle?

Connaissez-vous cette phrase? "Après tout ce que j'ai fais pour toi, lui, elle, vous!" Si vous ne l'avez pas dit vous l'avez peut-être pensé. Moi je l'ai dit et pensé. Nous ne le savons pas mais nous avons une comptable qui fait les comptes de façon inconsciente. Cette partie de nous cherche à rétablir l'équilibre entre ce que nous avons reçu et donné. Le problème avec ce système c'est qu'il ne marche pas.

La tendance de certaine personnel dont vous faites peut-être partie est de vouloir toujours donner plus pour être certain de ne pas avoir de dette pour en arriver à bloquer toute tentative d'aide venant de l'extérieur jusqu'à parfois ne plus avoir le choix car le corps ne suit plus. Si vous êtes une super donneuse je vous suggère de lire ceci pour voir si vous avez le syndrome de la femme-buffet.

Savoir recevoir est un des plus beau cadeau que vous pouvez faire à une personne. Comme maman, le plus beau cadeau que mes enfants m'ont fait c'est que je puisse leur donner et me construire comme être humain à leur contact.... En apparence les enfants sont redevant mais quand on y pense vraiment...

Ce que la nature nous enseigne

Rien dans la nature ne reçois exactement ce qu'il donne de la partie de la nature à qui il la donne. La nature se donne entre elle-même tout ce dont elle a besoin. Le soleil donne, la pluie donne, les abeilles donnent et les fleurs leur donnent. L'abeille ne va pas remettre à cette fleur ce qu'elle lui a donné mais va redonner à sa façon en polénisant et faisant du miel.

S'attendre à recevoir exactement ce que nous avons donné à la personne à qui nous l'avons donné est se mettre en position d'échec et de difficulté relationnelle.

"Savoir réellement donner, c'est savoir réellement recevoir"


Quand recevoir rime avec culpabilité

Ça vous parle? La culpabilité de quoi au juste? La culpabilité de ne pas le mériter, de devoir quelque chose, d'avoir dérangé l'autre, etc. Si vous vous justifier de recevoir il se pourrait que vous ayez de la culpabilité à recevoir ce que les autres et la vie vous donnent.

Saviez-vous que votre capacité à recevoir des autres et de la vie est étroitement reliée au sentiment que vous avez de votre valeur? Si vous vous placez dehors un jour de pluie avec une tasse qui correspond à la mesure de votre valeur vous allez recevoir à la mesure de votre valeur. Si votre tasse est toute petite, vous aurez peu, si vous avez une une immense piscine, vous aurez beaucoup. Parfois, ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'aide, c'est que notre esprit n'est pas assez large pour accueillir l'aide que la vie et les autres aimeraient nous donner et nous donnent déjà à leur façon.

À ma façon ou pas du tout

Apprendre aux autres à nous aider et accepter que les choses ne soient pas faites toujours comme nous le souhaitions fait partie de devenir un adulte. Si comme enfant vous n'avez pas été encouragé à dire vos besoins, à nommer l'aide que vous souhaiteriez avoir, à vous faire aider avec bienveillance, il se pourrait que l'idée même d'aller chercher de l'aide ne vous passe même pas à l'esprit! À ce sujet je vous suggère de lire l'article Quelle langue amoureuse parlez vous? que j'ai écris sur mon blogue qui s'inspire du livre "Les 5 langages de l'amour" qui nous parle de nos modes de fonctionnement en lien avec donner et recevoir l'amour qui peut s'appliquer dans toutes les relations. Un livre très intéressant qui va vous donner des bonnes pistes sur comment les autres cherchent à vous donner même si ce n'est pas ce qui correspond à votre style.

Recevoir ça fait du bien à tout le monde

J'ai le goût de vous parler de Chochotte mon matou (oui je sais tout un nom pour un gros matou-voir au bas de l’article pour la photo) C'est un chat particulièrement capable de recevoir. Il se promène dans le parc que je vois bien de ma maison et il s'approche des humains avec une belle attitude. Il ne quête pas l'affection mais fait sentir aux passant qu'il les aime bien et arrondit un peu son dos en se penchant légèrement sur la pointe des orteils vers eux pour leur signifier qu'il est bien prêt à recevoir si ils le souhaitent. Que pensez-vous qu'il arrive? Il reçoit!! Et ceux qui lui donnent sont au paradis de voir un minou si réceptif.

Apprenez à votre façon aux gens qu'ils ont le droit de vous donner et que vous allez vous laisser faire. Que vous allez tout simplement aimer cela comme Chochotte. Lui, ne se sent jamais coupable et redevable. La réalité c'est que quand il accepte de recevoir avec tant d'ouverture il en donne autant aux passants ébahis qui prennent parfois des photos avec lui tellement ils sont contents de pouvoir vivre ces beaux moments avec ce drôle de chat. Il remplit sa mission de chat sur cette planète on dirait ;) Vous voyez une de ses poses préférée sur cette photo. C'est une position de réceptivité qui invite n'est -ce pas? Sans allez vous coucher sur le trottoir dans cette posture (je crois que je n'ai pas besoin de vous dire cela mais juste à y penser je trouve cela bien drôle), laissez-vous inspirer par l'essence quand le moment se présentera.

Quand notre recevoir est blessé...

Nous ne sommes pas des chats et notre réalité est plus complexe. Nous avons téléchargé des programme limitatifs en lien avec le donner et le recevoir et parfois des blessures bloquent notre capacité à aller plus loin dans cette sphère. Ces blessures profondes dans notre recevoir font qu'il est devenu ardu de s'aventurer sur ce chemin et de relâcher en confiance, de s'abandonner à l'autre, d'ouvrir son cœur car recevoir nous rend vulnérable. Si vous avez le programme "je suis fine, je suis forte, je suis capable" dans votre machine, les gens doivent probablement traverser mer et montagnes pour arriver à vous donner un tant soit peu.

Je vous propose dix clés pour mieux recevoir:

  1. Acceptez les compliments en disant merci et sans plus. Pas de justification, pas de retour de compliment. Tout simplement merci. Et accueillez ce que cela fait monter en vous. Il pourrait y avoir de l'inconfort toutefois dites vous bien que votre intention est de faire entrer ce que l'on vous donne sans bloquer.

  2. Demandez ce que vous voulez et cessez de penser que les autres vont deviner ce que vous souhaitez. Tout le monde a une vie occupée et une version de comment ils désirent vous donner. Soyez plus claire et oser le risque de vous faire dire non. Ouf, pas facile parfois se faire dire non.

  3. Ronronnez. Exprimez clairement votre plaisir à recevoir. Je disais à mon gars de 11 ans l'autre jour que quand on sent que la personne aime ce qu'on lui donne, on a tendance à aimer lui donner et lui en redonner. De là l'importance de signifier à l'autre que ce qu'il nous donne nous fait vraiment plaisir quand c'est le cas. Faites comme Chochotte et ronronnez à votre façon, l'autre va adorer.

  4. Détendez-vous. La difficulté à recevoir découle souvent de la peur et la peur tend nos muscles et notre corps. Quand vous allez vous faire masser, il est nécessaire de détendre nos muscles. Un massage sur un muscle tendu ne fait pas vraiment du bien. Alors laissez la vie vous masser davantage et détendez vous physiquement le plus possible. Respirer, faites du EFT, riez, dormez, etc. Les chiro et les ostéo aiment travailler avec moi. Vous savez pourquoi? Je les fréquentent depuis plus de 30 par intermittence. Mon corps les connait, leur fait confiance et se détend. Ils me disent souvent, ton corps est vraiment réceptif, c'est plaisant de travailler avec lui.... comme mon chat! Vous voyez ce que je veux dire? Ouvrez votre corps et aidez-le à dire oui.

  5. Ralentissez. Votre vie va vite, vite, vite? Il se pourrait qu'il n'y ai pas beaucoup d'espace pour recevoir là dedans. Je donnais un câlin à quelqu'un aujourd'hui et j'ai fait comme je fais souvent. Je me suis déposée en moi-même, j'ai ralenti le temps, j'ai pris conscience de mon corps et du corps de l'autre, j'ai senti la chaleur, la présence de l'autre, nous avons pris une profonde respiration ensemble et nous avons reçu l'une de l'autre silencieusement pendant quelques secondes. Ça c'est du câlin! Je vous invite à vous pratiquer à faire la même chose avec quelqu'un qui sera réceptif à ce bel exercice de connexion. Lire l'article sur le "Pouvoir du câlin"

  6. Méditez sur l'idée que donner et recevoir sont le même acte. Je sais aussi que les gens qui acceptent mon aide me donnent tout autant que je leur donne, ils me permettent de grandir, d'être utilise, de développer mon leadership et mon potentiel, d'être une partie significative de leur vie. Prenez conscience de à quel point vous recevez quand vous donnez et vous serez à même de ne plus vous sentir en dette quand on vous donnera.

  7. Dialoguez avec les parties de vous qui ne voient pas votre valeur. Vous valez la peine qu'on vous aide ou de recevoir de la vie. Toutes ces croyances limitatives sont des croyances et non connectées à la réalité réelle de qui vous êtes réellement. Je mets de l'emphase car tout ce qui vous diminue intérieurement est une histoire que vous pouvez, avec du travail sur vous-mêmes éventuellement changer. Vous avez de la valeur et méritez de recevoir.

  8. Gratitude pour tout ce que vous avez reçu. Plus vous ouvrirez votre cœursur tout ce que la vie vous donne et que vous prenez pour acquis, plus vous serez capable de recevoir encore plus. À mettre le focus sur ce que nous pensons devoir recevoir de la vie nous finissons par vivre un manque et être aveugle à l'abondance incroyable qui nous entoure. Je suis en train de manger une des pêches les plus succulente que j'ai mangé de ma vie. Je réalise que ce moment de plaisir est quelque chose que j'ai le goût de recevoir avec des oh et des ah de bonheur. Vous mangerez votre prochaine pêche en pensant à moi ;)

  9. Laisser aller le contrôle!! Donner implique un certain contrôle. On sait ce que l'on donne, quand on va le faire et en quelque part nous dirigeons le processus. Cela nous empêche de toucher à notre vulnérabilité et de montrer à l'autre que nous avons besoin de lui ou elle. Accepter de recevoir c'est accepter de s'ouvrir à la lumière de l'autre. C'est se faire suffisament confiance que nous allons savoir nous affirmer et qu'il y a d'autres façons de recevoir que la nôtre.

  10. Donnez sans attache. Engagez-vous à parfois faire un don dans la conscience. De peut-être "pogner" les parties de vous qui voudraient recevoir en retour, qui veulent attacher l'autre d'une certaine façon. Car si vous pensez que l'autre s'attend à recevoir en retour, il se pourrait que vous projettiez sur lui ou elle vos propres attentes quand vous donnez...

Merci de m'avoir lu, car j'ai reçu beaucoup en écrivant ce texte et je reçois de pouvoir avoir un impact positif dans votre vie je l'espère. Un bel échange qui me touche.

20190630_190803.jpg
Maïka Roy